Les lois du jeu en France

Comme pour toutes les activités dites légales, les jeux ont aussi les propres règles qui les régissent. Pour cela, il existe des lois bien définies qui assurent le bon fonctionnement des pratiques. Ces derniers ne concernent pas seulement les consignes de jeu, mais aussi les organisateurs et les individus qui impactent sur son dénouement.

Les jeux sur lesquels les parieurs peuvent miser en France

Il faut tout d’abord savoir qu’il existe des plateformes sur le web qui sont spécialement dédiées aux paris. Ils sont considérés comme des entreprises réelles et qui doivent suivre des règles par rapport à l’État. Pour être plus précis, l’autorité responsable des jeux en France est l’ARJEL. Les nationaux ont uniquement le droit de jouer sur les sites ayant une licence de cette autorité responsable. Les principaux jeux des bookmakers en ligne sont les courses de chevaux et les activités sportives. Pour le sport, il y a tout d’abord les collectifs et ensuite les individuels.

Normalement, des cotes sont attribuées aux deux parties adverses et c’est à partir des chiffres que le calcul se fait. Ainsi, en choisissant les cotes élevées, les gains en cas de victoire sont plus conséquents. Néanmoins, il est important de comprendre que les acteurs qui jouent à la partie concernée n’ont pas le droit de miser. Ceci est bien logique afin de supprimer les risques de fraudes et de corruptions. Cette règle est autant valable pour les entraîneurs que pour les joueurs sur le terrain.

En cas de non-respect de ces consignes, de fortes sanctions sont attribuées par la fédération responsable de la discipline en question. À part ceux, il y a également les jeux de casino, mais qui se pratiquent sur internet. Le plus populaire est le célèbre Poker Hold’em. Celui-ci oppose des adversaires qui peuvent être internationaux. En notant que les règles sont les mêmes que pour les parties réelles. Outre ces divertissements, le plus prisé est la loterie qui peut chambouler totalement une vie, voire une famille entière. Cependant, les chances sont considérablement minces.

Les lois sur le jeu qu’il est impératif de retenir

Tout principalement, la pratique de ces jeux de pari est formellement interdite aux mineurs. Même les accès à ces endroits ne sont pas autorisés pour les individus qui ne sont pas encore considérés comme étant majeurs. En cas d’infraction pour cette loi en particulier, de lourdes sanctions sont à étudier. Ces dernières sont surtout destinées à la maison et cela peut entraîner une fermeture définitive de l’enseigne. En ce qui touche le PMU, c’est le jeu qui cartonne le plus, non seulement en France, mais partout dans le monde. Dans ce sens, les participants directs ne sont pas autorisés à miser sur le jeu en cours.

À part cela, l’État a un revenu par prorata par rapport aux gains des bookmakers. Ce qui implique que les événements sont suivis de près par les autorités qui sont considérées comme étant la police de jeu. Non seulement cette dernière assure le bon fonctionnement des courses, mais elle veille aussi à ce que les paris soient bien en règle. L’idée est que la balance ne se penche pas trop en faveur des clients, ou l’inverse, qu’elle ne soit pas pour les organisateurs.

Il faut par ailleurs savoir que la passion du jeu n’est pas mauvaise, cependant, l’addiction l’est. Ceci est le plus gros risque qui peut nuire totalement à une vie. En contrepartie, un risque qui est des plus merveilleux est le fait de devenir soudainement riche. Il faut juste savoir peser le pour et le contre et de ne pas dépasser les bornes.

Categories: FRANCE